SUIVEZ L’ACTUALITÉ DE LA CLINIQUE VÉTÉRINAIRE CAREÏ CARNOLES






L’identification de votre animal

27 novembre 2017
Chat_Fugue_Vignette-1200x687.jpg

L’identification est un sujet important pour tout propriétaire de chien ou de chat. Voici quelques conseils et points clefs.

La législation

L’article 276-2 du code rural ainsi que la loi du 17 mai 2011 (article L212-10 modifié) sont ainsi rédigés :

« Les chiens et chats, préalablement à leur cession, à titre gratuit ou onéreux, sont identifiés par un procédé agréé par le ministre chargé de l’agriculture mis en œuvre par les personnes qu’il habilite à cet effet. Il en est de même, en dehors de toute cession, pour les chiens nés après le 6 janvier 1999 âgés de plus de quatre mois et pour les chats de plus de sept mois nés après le 1er janvier 2012. L’identification est à la charge du cédant. »

Cela signifie que l’identification est obligatoire pour les animaux dans l’un des cas suivants :

  • pour toute cession (vente ou don !)
  • pour tout chien de plus de 4 mois et de moins de 18 ans (nés après le 6 janvier 1999) même s’il n’a jamais changé de propriétaire
  • pour tout chat de plus de 7 mois et de moins de 5 ans (nés après le 1er janvier 2012) même s’il n’a jamais changé de propriétaire

Les moyens d’identification

Deux moyens d’identification existent.

Le tatouage

Il est encore parfois utilisé chez les chats, très rarement chez les chiens. Il est composé d’un code de lettres et de chiffres tatoué dans l’oreille ou sur la cuisse de l’animal. Il a l’avantage d’être visible de tous, mais a comme inconvénient d’être réalisé sous anesthésie générale, de s’effacer avec le temps et d’être falsifiable.

 

La pose d’une puce électronique (ou transpondeur)

C’est aujourd’hui le moyen d’identification le plus utilisé et le plus fiable. C’est un petit cylindre de 1mm de large sur 4 mm de long qui est injecté dans le cou de l’animal et comporte un code à 15 chiffres, unique et infalsifiable. La puce est par contre invisible et ne peut être lue que par un lecteur électronique spécifique.

 

ATTENTION : depuis le 3 juillet 2011, le tatouage n’est plus reconnu comme moyen d’identification au delà des frontières, y compris en Europe.

Pourquoi identifier votre animal ?

Outre la législation, l’identification est le seul moyen de retrouver votre compagnon en cas de perte ou de vol. Sachez que près de 58000 animaux sont enregistrés comme perdus tous les ans (et bien plus sont perdus sans être enregistrés) et qu’un animal a 40% de chances de plus d’être retrouvé s’il est identifié (source : I-CAD).
L’identification est aussi le moyen de lutter efficacement contre les trafics d’animaux !

En pratique

Pour une identification par puce électronique, votre vétérinaire profitera en général d’une consultation de vaccination ou de contrôle pour l’injecter à l’aide d’une seringue spéciale. Vous recevrez ensuite chez vous un document de confirmation et une carte d’identification de l’organisme I-CAD, en charge de la gestion du fichier des identifications électroniques des carnivores domestiques. Nous vous conseillons de toujours garder une copie de la carte sur vous (en particulier lors de vos départs en vacances) pour pouvoir réagir rapidement en cas de besoin, et de conserver le document joint dans le carnet de santé de votre compagnon.

N’oubliez pas de modifier les coordonnées en cas de cession de l’animal, de déménagement ou de tout autre événement. De même, la mort d’un animal doit être déclarée aux services de l’I-CAD.

Pour toute information complémentaire sur les démarches administratives, rendez-vous sur le site www.i-cad.fr

Copyright Oxane-VetactionConseil 2017.